News

MON DICTIONNAIRE SUBJECTIF DE L'ALPHABET : K

October 31, 2021

Welles / Mankiewicz / Hearst / Hitchcock / Lehman / Carroll / Kafka / Perkins / Ophuls / de Vilmorin / Wademant / Achard / Hemingway / Bergman / Woerth / Chion / Alliance Ethnik / SK-1 / SK-2/ Guiloineau / Pawel / Kurosawa / Spielberg / Flanagan / Delon / Clément / Highsmith / Ronet / Solinas / Costa-Gavras / Losey

D'Orson Welles ou de son co-scénariste Herman Mankiewicz (auquel David Fincher a consacré le film Mank, sorti sur Netflix et que je n'ai pas vu), je ne sais qui des deux a eu l'idée de baptiser Charles Foster Kane, avec un K, le personnage de magnat de la presse mégalomane et odieux inspiré par la véritable vie de William Randolph Hearst, dont Anne-Marie et moi avons en 1989 visité le château californien à San Simeon. Mais ce K dans Citizen Kane, chef-d'œuvre terriblement triste dans lequel un homme est suivi de son enfance à sa mort solitaire dans un château lugubre, se voit dans le film comme un monogramme (ci-dessus, au début du film, sur une grille) mais aussi comme l'initiale même de tout nom propre dans sa grandeur et sa dérision, puisque cette lettre n'est qu'une lettre, donc destinée à chuter et à retourner à ce que les Anglais appellent la soupe à l'alphabet. Comme dit, dans la Mort aux trousses, de Hitchcock écrit par Ernest Lehman, où un autre nom commençant par K joue un rôle capital, le Professeur joué par Leo G. Carroll : “We’re all in the same alphabet soup”. Ce Professeur n'a dans le film pas d'autre nom précisément que « le » Professeur, et donc il échappe, en tant que personne, à la condition de quiconque a porté ou portera un nom. ...

read more

MON DICTIONNAIRE SUBJECTIF DE L'ALPHABET : J

October 17, 2021

Teshigahara / Hergé / Melville / Loach / Johns / Freud / Servan-Schreiber / Goldman / Rimbaud / Demeny / De Nerval / Goethe / Nadar / Baudelaire / Vigny / Fléchelle / Joyce / Péguy / Prévert

« Je » peut se dire en japonais par une expression qu'on peut translittérer watashi wa, mais qui, comme en latin, ou dans d'autres langues latines que la nôtre, n'est pas nécessaire. Dans cette scène du film admirable de Teshigahara Le Visage d'un autre, 1966, dont j'ai déjà parlé il y a sept ans déjà (Entre deux images n°2), il me semble pourtant l'entendre, quand le héros, victime d'un accident, se promène dans le début avec le visage couvert de bandelettes. ...

read more

MON DICTIONNAIRE SUBJECTIF DE L'ALPHABET : I

October 03, 2021

Laughton / Cortez / Mitchum / Schumann / Milner / Mallarmé / Hugo / Valéry / Racine / Molière / Baudelaire / Rimbaud / La Fontaine / Musset / Fellini

La nuit, les étoiles. Celles que fait voir le merveilleux film de Charles Laughton La Nuit du chasseur photographié par Stanley Cortez, lors de ce passage sublime, où, comme poussée par le cri de rage de leur poursuivant, le prêcheur Harry Powell (Robert Mitchum) et par le souffle qui en sort, la barque où se sont réfugiés le petit garçon et sa sœur part dans la nuit (un effet de « poussée » que suggère la musique de Walter Schumann), sont bien sûr des étoiles de studio, mais aussi belles que dans notre enfance, lorsqu'on nous apprenait à reconnaître les constellations. ...

read more