Blog

MON DICTIONNAIRE SUBJECTIF DE L'ALPHABET : H

September 19, 2021

Adjani / Molière / Giraudoux / La Motte Fouqué / Rouleau / Boutté / Becker / Zulawski / Hugo / Truffaut / Claudel / Chéreau / Flaubert / Carné / Jeanson / Annabella / Aumont / Arletty / Jouvet / Jeunet / Swarcz / Seymour / Reeve / Antonioni / Nicholson / Schneider / Hadrien / Kubrick / Duras / Seban / Seyrig / Hossein / Vierny / Bergman / Thulin / Lindblom / Goulding / Baum / Beery / John et Lionel Barrymore / Garbo / Crawford / Fellini / Masina / Mastroianni / Hitchcock / Wenders / Handke / Brauss / Coen / Anderson / Nolan / Murnau / Miyazaki

Un des deux grands rôles qui ont révélé Isabelle Adjani au théâtre, avant qu'elle ne se consacre principalement au cinéma, est, avec l'Agnès de L'École des femmes, le rôle-titre d'Ondine dans la pièce de Jean Giraudoux, adaptée du conte allemand de La Motte Fouqué. C'était en 1974, à la Comédie Français, dans une mise en scène de Raymond Rouleau. Je n'ai pas vu cette production à l'époque, et le regrette, et j'ignorais jusqu'à aujourd'hui qu'il en existe une trace filmée en vidéo, éditée en DVD, dont on peut voir des extraits sur Youtube. Je ne connais en effet Ondine que par la lecture, et c'est une des œuvres de Giraudoux que je préfère. ...

read more

MON DICTIONNAIRE SUBJECTIF DE L'ALPHABET : G

September 05, 2021

Lean / Powell / Pressburger / Reed / Wagner / de Obaldia / Hergé / Stockhausen / Zanési / Petitgand / Bayle / Fléchelle / de Candé / Mozart / Debussy / Bass / Chopin / Brody / Polanski / Bach / Lennon / McCartney / Mahler / Beethoven / Barenboim / Schubert / Allen / Scarlatti

Le gong qui servait de support au logo animé de la société de production britannique Rank Organisation, avec l'homme qui le frappe, a été en son temps aussi célèbre que le lion de la MGM. Il a annoncé beaucoup de films des années 30-70 que j'ai découverts plus tard ou à leur sortie : Brève rencontre et Les Grandes espérances, de David Lean, La Bataille du Rio de la Plata et Le Narcisse Noir, du tandem Powell et Pressburger, et le très beau Odd Man Out (Huit heures de sursis) de Carol Reed. Pour une fois, ce n'était pas un thème ou une fanfare qui annonçait le « grand film » - comme on disait encore dans mon enfance pour le distinguer des films courts (documentaires, cartoons, actualité, etc...) constituant la première partie de séance - mais un simple son, un son de gong. ...

read more

MON DICTIONNAIRE SUBJECTIF DE L'ALPHABET : F

May 30, 2021

Hawks / Hemingway / Furthman / Faulkner / Carmichael / Bacall / Bogart / Ponte / De Mille / Hutton / Wilde / Farmer / Anderson / Dick / Michel et Jopick Bruas / Caroline, Laure et Pierre Bruas / Moyal / Bokanowski / Ascione / Boulez / Olsson

To have and have not (titre français : Le Port de l'angoisse, 1944), auquel j'emprunte ce plan, est un film d'Howard Hawks dans lequel, contrairement à ce que suppose le cliché attaché au cinéma américain classique, l'action est ce qui fait le plus défaut, ce qui n'empêche pas l'œuvre d'avoir un charme unique : situé en Martinique soumise au régime pétainiste pendant la Deuxième Guerre Mondiale, le scénario progresse lentement, et d'ailleurs il se termine en queue de poisson sur une fin ouverte, où les héros vont le cœur léger accomplir une mission périlleuse contre les Nazis... , mission dont curieusement le public, gagné par l'euphorie des personnages, ne s'occupe pas de savoir s'ils pourront revenir vivants. Un curieux film, que j'avais intentionnellement choisi dans mon livre Écrire un scénario comme un exemple non-canonique, où les « défauts » dramaturgiques se retournent en satisfaction du spectateur. ...

read more